alligator


alligator

alligator [ aligatɔr ] n. m.
• 1663; mot angl. , altér. esp. el lagarto « le lézard »
Reptile (crocodiliens) d'Amérique du Nord (Floride surtout) pouvant atteindre plusieurs mètres de long. aussi caïman, crocodile.

alligator nom masculin (mot anglais, de l'espagnol el lagarto, le lézard) Crocodilien du Mississippi ou du Yangzi Jiang, à tête large et aplatie, très peu actif, élevé en Amérique pour son cuir. (Il peut vivre 40 ans et atteindre une taille de 4 m.)

alligator
n. m. Crocodilien au museau court dont une espèce habite la Chine et l'autre l'Amérique.

⇒ALLIGATOR, subst. masc.
A. ZOOL. Nom scientifique d'une espèce de crocodile d'Amérique :
1. L'alligator marche assez vite en droite ligne, ne tourne qu'avec peine, mais nage avec une effrayante rapidité; il a pour ennemis le jaguar, le tigre et surtout le marsouin. Les indigènes mangent la chair de cet animal malgré la forte odeur de musc qui lui est propre; les nègres se servent de sa graisse contre les rhumatismes; ils tannent sa peau, qui donne un assez bon cuir. On voit de temps à autre des alligators en Europe dans les ménageries ambulantes des bateleurs.
BOUILLET 1859.
2. Il reconnut ces féroces alligators particuliers à l'Amérique, et nommés caïmans dans les pays espagnols. Ils étaient là une dizaine qui battaient l'eau de leur queue formidable, et attaquaient l'ombu avec les longues dents de leur mâchoire inférieure.
J.VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, t. 1, 1868, p. 244.
B.— P. anal., PÉTROL. Alligator grab. Sorte de harpon :
3. Le nom d'alligator grab s'applique aux mâchoires articulées qui, dans un forage au câble, servent à repêcher de petits objets tombés au fond du puits.
Pétrol. 1964.
Rem. TÉNOT 1967 signale le sens de ,,passionné de jazz``. ,,Tombé en désuétude, ce terme a été remplacé par cat ou fan.``
Prononc. :[al(l)]. PASSY 1914 et DUB. transcrivent le mot avec un seul [l]. BARBEAU-RODHE 1930, WARN. 1968 notent [l] double. Harrap's 1963 et Pt ROB. donnent les 2 possibilités de prononc. D'apr. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 307, on prononce [ll] ,,dans les mots grecs ou latins : alligator, amaryllis, etc.``
Étymol. ET HIST. — 1663 « crocodile d'Amérique » (Relat. de voy. de Perse et des Indes orientales, trad. de l'angl. de Th. Herbert par M. de Wicquefort, 507 [local. : Sumatra] ds KÖNIG 1939 : Nos matelots appellent le crocodile alligator, improprement, et tiré du mot allegardos qui est composé de l'espagnol et de l'allemand); 1684 « id. » (Rec. de div. voy. faits en Afr. et en Amer., publ. par Thévenot, Relat. de la Jamaïque, 11, ibid. : ces animaux que les Espagnols nomment alligabor); « id. » ds relations de voyage jusqu'à 1751, Encyclop. t. 1.
Empr. à l'angl. alligator « id. », lui-même empr. à l'esp. d'Amér. el lagarto, elargato par agglutination de l'art. « le caïman » (1565, AGUADO, Hist. de Venezuela, I, 694 ds FRIED. 1960, s.v. alligator : temiendo los muchos lagartos o caimanes [...; ...] en el hiziese presa elargato); pour les formes de l'esp. (el) lagarto ayant contribué à l'évolution phonét. lors de l'empr. par l'angl., voir GRIERA, Anuari de l'oficina Romànica de Lingüistica i Litèratura, t. 1, p. 36.
Angl. attesté dans relations de voyage et descriptions du Nouveau Monde, sous différentes formes reflétant l'évolution phonét. a) mot cité comme étranger, trad. par cayman, crocodile : 1568 lagarto, 1591 aligartos, 1593 alagartoes ds NED. b) 1663 aligator (COWLEY, A vision concerning Cromwell the wicked, 71, ibid. : He must have his prey of the whole Indies both by sea and Land, this great Aligator); 1682 alligator (ASH, Carolina, 32 ds DAE 1938 : a creature called alligator or crocodile, whose scaly back is impenetrable); compte tenu des formes altérées esp. (supra) et des transformations successives du mot en angl., le recours à une influence du lat. alligare (BL.-W.5) est inutile; tout au plus un rapport avec alligare ou avec allicere peut être évoqué par étymol. second. L'esp. d'Amér. est la transposition à la faune tropicale de l'esp. (el) lagarto « (le) lézard », attesté comme subst. dep. XIIIe s. (COR.). Les formes hisp. (esp.; port. lagarto, XIe s.; cat. llangardei, XIVe s.) supposent une var. lat. lacartus pour lacertus « lézard » (lézard), i-, e — > — a, peut-être par assimilation progressive à la faveur d'un accent d'intensité portant sur syllabe initiale à l'époque prélittér. (W. Meyer ds Z. rom. Philol., t. 11, p. 255). Du fr. alligator, l'esp. mod. aligator, (Al. 1958, s.v.). BONN. 1920, p. 2; BOULAN 1934, p. 99; BRUNOT t. 6, 2e part., p. 1234; MACK. t. 1 1939, p. 84; Barbier ds Mod. Lang. R., t. 16, p. 256; KÖNIG 1939, p. 13; FRIED. 1960, p. 48.
STAT. — Fréq. abs. litt. :29.
BBG. — BAR 1960. — BARB. Infl. 1919, p. 22. — BARB. Loan-words 1921, pp. 254-256. — BEHRENS Engl. 1927, p. 63. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — MONT. 1967. — PRÉV. 1755. — TÉNOT 1967.

alligator [aligatɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1663; angl. alligator; altér. de l'esp. el lagarto « le lézard ».
Reptile crocodilien (Alligatorinés) d'Amérique du Nord, moins grand que le crocodile, au museau large et court. Caïman.
0 Le jeune Alligator est le seul de la famille dont l'aire de répartition soit située en bonne partie dans la zone tempérée; aussi ses représentants hivernent-ils durant la saison froide dans de profonds terriers.
Ch. et H. Saint Girons, les Reptiles, in Encycl. Pl., Zoologie, t. IV, p. 233.
tableau Noms de reptiles non fossiles.
DÉR. Alligatorinés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alligator — Alligators …   Wikipédia en Français

  • Alligator — Al li*ga tor, n. [Sp. el lagarto the lizard (el lagarto de Indias, the cayman or American crocodile), fr. L. lacertus, lacerta, lizard. See {Lizard}.] 1. (Zo[ o]l.) A large carnivorous reptile of the Crocodile family, peculiar to America. It has… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alligator 2 — Alligator 2, la mutation Alligator 2, la mutation (Alligator II: The Mutation) est un film américain réalisé par Jon Hess, sorti en 1991. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • Alligator — Sm (Krokodilart) erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. alligator oder ne. alligator, diese zusammengezogen aus span. el lagarto (de los Indios), wörtlich die Echse der Indianer , aus l. lacerta f. Eidechse . Die Lautform schwankt in… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Alligator — mississippiensis Alligator sinensis Un Aligátor es cualquier miembro de las dos especies del género Alligator que existen, el aligátor chino y el aligátor americano. Tanto el nombre castellano actual como el latino usado en la clasificación… …   Enciclopedia Universal

  • alligator — [al′ə gāt΄ər] n. pl. alligators or alligator [Sp el lagarto < el, the + L lacerta, lacertus: see LIZARD] 1. any of a genus (Alligator) of large crocodilian reptiles found in tropical rivers and marshes of the U.S. and China: its snout is… …   English World dictionary

  • Alligator — Alligator, MS U.S. town in Mississippi Population (2000): 220 Housing Units (2000): 81 Land area (2000): 0.983645 sq. miles (2.547629 sq. km) Water area (2000): 0.058381 sq. miles (0.151206 sq. km) Total area (2000): 1.042026 sq. miles (2.698835… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Alligator, MS — U.S. town in Mississippi Population (2000): 220 Housing Units (2000): 81 Land area (2000): 0.983645 sq. miles (2.547629 sq. km) Water area (2000): 0.058381 sq. miles (0.151206 sq. km) Total area (2000): 1.042026 sq. miles (2.698835 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • alligator — al li*ga tor, v. i. & t. [Because of the resemblance to the pattern on the skin of an alligator.] to form shallow cracks in a reticulated pattern on the surface, or in a coating on the surface, of an object. [PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alligātor [2] — Alligātor (A. od. Crocodilus a.), das amerikanische Krokodil, mit stumpfer Schnauze, in welcher der 4. Zahn des Unterkiefers in eine Grube des oberen paßt, u. mit halber Schwimmhaut. Lebensart u. Nahrung haben sie mit den Krokodilen gemein; das… …   Pierer's Universal-Lexikon